01/02/2014

Le grand Défi de janvier


 


Au mois de janvier, j'ai participé au Défi 2014 organisé par Vaniline : Il s'agit de créer une garde robe pour mademoiselle Minouche en confectionnant une tenue par mois à partir d'un patron conseillé. Hélas, je ne sais pas coudre et ce qui n'est l'affaire que de quelques minutes pour certaines, se transforme pour moi en un parcours bien long et laborieux. Décourageant ! Alors oui, je suis arrivé au bout de cette première épreuve, et je suis plutôt contente du résultat mais j'avoue que j'hésite à poursuivre le Défi car sur ce coup-là le temps n'est pas mon allié. Il me file entre les doigts, amoindrissant mon plaisir et transformant un moment ludique et créatif en épuisante course d'obstacles !!!!



Robe, écharpe et manchette
réalisées pour le Défi de Vaniline.
Tissus "Ma Petite Mercerie"
Tshirt et collant collection Minouche.

6 commentaires:

  1. Félicitations, très réussi
    toi au moins tu l'as fait jusqu'au bout !!!!!!!
    Moi j'ai fait 2 horreurs qui sont parties à la poubelle...

    RépondreSupprimer
  2. mais c'est super!! Il faut que tu l'envoies à vanina !elle est entrain d'organiser kle défilé de nos merveilleuses créations!! Et tu sais coudre à la machine !Il faut que tu me donnes des leçons! Bises+++ANNE

    RépondreSupprimer
  3. Cette tenue est très jolie, bravo pour votre persévérance, je n'aurai pas fait mieux et même moins bien d'ailleurs ! La machine à coudre n'est pas mon alliée !!!
    Bonne journée, amicalement.
    Agnès

    RépondreSupprimer
  4. bravo! çà me fait très plaisir de voir ce beau résultat! si tu n'as pas le temps, tu peux faire un mois sur deux? ;-)
    bises

    RépondreSupprimer
  5. Merci à vous. Vos encouragements dopent mon moral et je vais peut-être renouveler l'expérience. parce que tout de même c'est très sympa de créer ces petites choses de ses propres mains. Merci Vaniline pour cette jolie découverte !

    RépondreSupprimer
  6. Personnellement, je trouve que ton essai est concluant, tu devrais persévérer car c'est à force de coudre et de rater que tu arriveras à tes fins.
    Bises Léonie

    RépondreSupprimer