15/11/2015

Noir et blanc

Difficile de reprendre le chemin du blog. Mon tranquille bonheur de collectionneuse me parait aujourd'hui bien futile.
En ce sombre dimanche que le beau soleil du sud n'est pas parvenu à réchauffer, je vous propose le portrait de  Dulcissima, une demoiselle adoptée l'an dernier dont le visage triste et presque douloureux s'accorde parfaitement au chagrin et à l'émotion que j'éprouve. 


Barbie Silkstone "Dulcissima"
Mattel - 2014 Gold Label


6 commentaires:

  1. My heart goes to you and your country.
    It's almost impossible to find the right words of comfort and tranquility in this dark days.

    RépondreSupprimer
  2. La vie doit reprendre son cours, mais c'est compliqué, je suis d'accord avec toi
    Très jolie demoiselle, j'aime la finesse de ces poupées
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Odile, c'est un peu compliqué et la tragédie rend futile tellement de choses.
      Des bises

      Supprimer
  3. Bonsoir,
    Elle est bien élégante.
    Il faut se forcer c'est sûr...
    Bonne soirée
    Bisous
    martine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces demoiselles que nous aimons tant, apportent un peu de belle lumière dans un monde devenu soudain bien sombre.
      Bisous Martine.

      Supprimer